A qui s'adresse la Cohérence Cardiaque ?


Ce protocole s’applique à tout public concerné par les méfaits du stress, quel qu’en soit l’origine : stress au travail, santé et douleur, épanouissement et développement personnel…

  • Dans d’autres secteurs où la relation stress/anxiété et pathologie est forte : gestion de la douleur chronique, migraines et céphalées de tension, hypertension artérielle, insomnies, réadaptation cardiaque et pneumologique, addictologie…

Quels sont les effets de la Cohérence Cardiaque ?

Il a été montré que cette méthode est très bénéfique pour la santé, et qu'elle a notamment un rôle important dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et permet d’avoir bien moins recours aux médicaments types anxiolytiques et antidépresseurs.

C'est aujourd'hui une nouvelle solution dans la gestion du stress et des émotions.

Cet outil est utile dans les domaines suivants :

  • Prévention et gestion du stress

  • Gestion des émotions

  • Anxiété

  • Stress professionnel

  • Migraines et céphalées de tension

  • Hypertension artérielle

  • Insomnies (Centre du sommeil)

  • Traitement de la douleur (Centre antidouleur)

Des études récentes ont montré à partir de l'ECG que la variabilité cardiaque était diminuée significativement dans différents troubles :

Dans l’esprit de motiver la recherche autour du Biofeedback ECG, voici deux projets menés par SIMBIOFI avec des structures hospitalières :

- à l'hôpital Saint Vincent :
Efficacité des techniques d'apprentissage de biofeedback sur le niveau d'anxiété de patientes anorexiques

 

- à l'hôpital Fontan :

Prise en charge du trouble panique selon une méthode de relaxation simple vs biofeedback.

La fréquence cardiaque au repos elle, n'est pas constante, mais subit des oscillations permanentes. Ce phénomène naturel appelé « variabilité de la fréquence cardiaque » (VFC) ou « variabilité cardiaque » objective des modifications naturelles du rythme qui permettent au cœur de s'adapter à de nombreux changements et particulièrement aux stress de l'environnement. 

L'hypothèse avancée est que les états psychologiques, et particulièrement l'anxiété seraient associés à un état basal d'activation sympathique, et une diminution de l'activation parasympathique et a une réponse sympathique diminuée au stress. Cette diminution peut être interprétée comme une perte de la flexibilité du système parasympathique, à savoir le système cardiorégulateur. Elle pourrait expliquer, en partie, les conséquences négatives du stress sur les systèmes cardio-respiratoire et cérébral.

Un manque de flexibilité et un système rigide exposent donc aux pathologies somatiques et psychologiques. Puisque la recherche montre que les perceptions comme les réactions affectent la variabilité, c'est en apprenant à la modifier pour la rendre cohérente qu'il est possible d'agir sur l'ensemble de la physiologie et économiser de l'énergie pour l'organisme.

Compte tenu de ces données récentes, il apparaît que les thérapies capables de modifier la VFC et d'améliorer la Cohérence Cardiaque soient d'un grand intérêt pour favoriser la gestion émotionnelle chez les patients présentant des troubles psychiques.