Vous vous installez confortablement dans un fauteuil où vous écoutez de la musique . Des capteurs posés sur la tête permettent au système d’enregistrer et d’analyser l’activité électrique du cerveau.

Vous n'avez n'a aucune tâche à accomplir : vous pouvez fermer les yeux , l'apprentissage se fait au niveau inconscient.

L'activité électrique de votre cerveau varie tout le temps . Ces variations donnent de précieuses informations sur la façon dont votre cerveau se régule . La présence de très grandes variations indique que la régulation entre excitation et inhibition pourrait mieux se faire . Au moment où ces très grandes variations ou turbulences sont détectées, le système  provoque une brève interruption du son et de l'image, afin de lever une alerte. C’est ce simple mécanisme qui alerte votre cerveau sur son propre fonctionnement et l'aide à se réorganiser.

Il s’agit d’un retour d’information d’où le nom de feedback.

Quel est le rôle du Praticien ?

Bien qu’un certain nombre de fonctions aient été automatisées, sécurisant les séances, l’usage du logiciel de Neurofeedback dynamique, NeurOptimal® confère au Praticien de Neurofeedback un rôle qualitatif.

Loin d’être un simple technicien, il apprécie les besoins de chaque personne .

Au-delà de la séance proprement dite il est à l’écoute de la personne et la soutient dans son processus de transformation.

Combien de séances sont nécessaires ?

Il est recommandé de faire au début au minimum 1 à 2 séances  par semaine durant 4 semaines, ensuite cela varie en fonction des besoins de chacun . Le nombre total de séances dépend de chaque personne et de ses difficultés .

Chaque séance dure environ 35 minutes, mais est précédée d'une discussion sur les changements constatés et de la pose des électrodes. Il convient donc de prévoir 45 minutes  pour une séance.